Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog du Traître Mot

Traductions, Trahisons, Billets de mauvaise humeur (mais pas seulement)

Les renards d'Aix-en-Provence

Publié le 13 Septembre 2019 par Régis Hure d'Argus in Cabinet de curiosités

Les renards d'Aix-en-Provence

En me baladant à Aix-en-Provence, dans le quartier de l’ancien Archevêché, au début de la rue Gaston de Saporta, à gauche quand on remonte vers le nord de la vieille ville, à moins que ce soit à la fin de la rue Jacques de la Rope, ou encore à la rencontre des deux rues, je ne sais plus, enfin, dans ce quartier-là, j’ai rencontré un petit renard bien roux qui marchait en bas d’un mur, près de l’entrée fermée d’une boutique.

Et puis le lendemain, avenue Jean-Jaurès, en haut d’un escalier qui descend dans la partie basse de l'avenue, sous une grille et près d’une corbeille à papier, j’en ai rencontré un autre. Celui était gris foncé, mais à part la couleur, c’était bien le même petit renard, avec sa patte de devant un peu en l’air et ses oreilles bien dressées.

À peine rentré chez moi, je me suis précipité sur Gougueule, et j’ai tapé : « Renards à Aix-en-Provence. »

Et voilà qu’il y en a plein d’autres. Des « artistes inconnus » les ont photographiés et les ont publiés sur « flickr.com » ou sur « pinterest.com . » Il y a même un type, un blogueur américain apparemment, qui les a découverts en 2016 et en a fait un article intitulé « Where’s the… Renard ? »

Il dit qu’il y a pas mal de graffiti à Aix-en-Provence mais, ajoute-t-il, « there’s one style that m’intrigue: Le renard, or fox. » Et il n’en montre pas moins de 16, avec à chaque fois le nom de la rue, et tout, surtout des noirs et des blancs, mais pas de roux, comme mon mien, vu qu’en tout cas, mes deux goupils à moi ne figurent pas dans son foxoscope, et je ne sais pas trop pourquoi, mais ça me ferait presque plaisir.

Allez-y voir quand même, c’est par là : https://theaixpataixperience.wordpress.com/tag/graffiti/

En fouillant bien, on en trouve d'autres, et d'autres gens qui se demandent quel est ce mystère et voudraient bien savoir quel ou quelle artiste a bien pu parcourir la ville comme ça, avec ses pochoirs et ses couleurs, pour orner le bas des murs de ses tags miniatures. 

Si lui ou elle tombe sur cette page, un petit signe serait le bienvenu.

R.H.A.

Commenter cet article